CONTEXTE DU PROGRAMME 


L’université Adventiste Zurcher croit depuis longtemps que l’internationalisation est essentielle pour accroître la qualité de l’enseignement. L’institution a adopté sa première approche stratégique internationale qui se concentre sur la construction d’une solide réputation en tant qu’université animée par une forte éthique de service, au niveau local, national et international. Au cours de cette dernière décennie, l’institution a mis en œuvre son plan d’action et a réussi à attirer des professeurs internationaux pleinement compétents et à engager diverses ressources humaines expatriées pour fournir d’excellents services. L’université s’est également fortement impliquée dans la mise en place de l’un des programmes de langues et d’études les plus solides du pays.

L’UAZ s’est donc engagée à mettre en œuvre un plan stratégique d’internationalisation plus concis afin de renforcer la recherche multidisciplinaire, les programmes diplômants, l’enseignement et l’administration d’ici 2024. Cette stratégie se concentre sur l’entretien et le développement d’une conscience globale et d’une qualification internationale chez les étudiants et les professeurs, principalement des locaux. Au printemps 2021, un projet COIL a été mis en œuvre à l’HVL, campus de Stord, Norvège, en collaboration avec l’UAZ, Madagascar. Les étudiants en soins infirmiers et les enseignants de l’HVL et de l’UAZ ont été regroupés et ont discuté des tâches communes axées sur les questions de santé mondiale et le rôle des infirmières. Ce COIL vise à donner aux étudiants une expérience internationale et des opportunités d’apprentissage global malgré les limites d’un programme d’échange d’étudiants. La collaboration en ligne a donné des résultats positifs, comme en témoignent les perceptions des participants, les articles publiés conjointement et les futures recherches universitaires.

INFORMATION GENERALES

Le programme de mobilité entre l’université HVL et l’UAZ se déroulera sur trois années consécutives, avec une durée de deux semaines pour chaque période de mobilité à partir de janvier 2023. Ce programme de mobilité est axé sur les sciences infirmières afin d’intégrer une perspective mondiale dans leur formation aux professions de la santé. L’UAZ enverra trois membres du personnel académique et trois étudiants en formation du département des sciences infirmières au cours de la deuxième et de la troisième année. Tout au long de la période de mobilité, le personnel est censé partager ses connaissances dans le cadre de cours spécialisés ou d’ateliers universitaires adaptés aux attentes du pays partenaire pour la période convenue. Les enseignants en soins infirmiers auront également une période d’observation de l’enseignement clinique des soins infirmiers, tant en classe qu’en milieu hospitalier. Quant aux activités des étudiants, elles seront principalement axées sur la formation en milieu hospitalier et les scénarios d’enseignement par simulation. Ces programmes de mobilité représentent une opportunité idéale pour réaliser les plans stratégiques de l’institution et un outil pour renforcer la préparation à l’internationalisation de l’institution. De plus, nous pensons que ce programme permettra de doter le personnel de santé de connaissances et de compétences mondiales, ce qui permettra de résoudre la crise sanitaire à Madagascar.

Qui peut postuler?

L’UAZ sélectionnera les étudiants et le personnel participant au programme de mobilité par le biais du comité de sélection et sous réserve de l’approbation finale de HVL. Les deux institutions se mettront d’accord sur le formulaire de candidature que les candidats devront remplir et soumettre avant la date limite. La transparence du processus de sélection sera assurée par l’établissement de critères d’exécution clairs convenus entre HVL et UAZ. L’entretien sera normalisé et ajusté en fonction des critères de l’HVL.

L’UAZ donnera la priorité aux étudiants/enseignants de l’institution qui n’ont pas participé à un programme d’études/de formation à l’étranger. Les étudiants/enseignants qui participent au programme COIL entre HVL/UAZ sont encouragés à postuler. En outre, les deux institutions se conviennent qu’aucune ne pratiquera de discrimination fondée sur la race, la religion, l’orientation sexuelle, le statut civil et social, l’âge, l’origine nationale ou le handicap dans l’ensemble du processus de sélection.

I. Admissibilité

A. Etudiants

  • Inscrit à un programme de premier cycle à temps plein/partiel en sciences infirmières (sage-femme ou infirmerie générale).
  • Avoir terminé au moins deux semestres d’études ou être inscrit en 2ème / 3ème année d’études. L’étudiant qui est au dernier semestre de son diplôme doit être conscient que ce programme pourrait affecter son cheminement académique. Un accord spécial doit être conclu, et signé par le chef de département et les étudiants participants.
  • Qualifié académiquement : moyenne minimale de 3,4 (15/20), et ne doit pas avoir de note inférieure à B+ (15/20) à tous les cours.
  • Ne peut être sélectionné pour plus d’un programme de mobilité internationale.
  • Dispose de ressources financières suffisantes pour couvrir les dépenses nécessaires en dehors du fonds fourni par le programme de mobilité mondiale.
  • Obtenir un dossier disciplinaire vierge auprès de l’institution UAZ et un casier judiciaire vierge auprès de la police régionale.
  • Satisfait aux exigences en matière de compétences linguistiques : passer un test de compétences linguistiques correspondant au niveau B1 avec la preuve d’un certificat reconnu tel que le TOEFL et l’IELTS, valable au cours des deux dernières années.

B. Enseignants

  • Être employé à plein temps ou à mi-temps à des fins d’enseignement et participer pleinement au développement du département des sciences infirmières de l’UAZ.
  • Satisfaire aux exigences en matière de compétences linguistiques : passer un test de compétences linguistiques correspondant au niveau B2 avec la preuve d’un certificat reconnu tel que le TOEFL et l’IELTS, valable au cours des deux dernières années.
  • Ne peut être sélectionné pour plus d’un programme de mobilité internationale.
  • Disposer de ressources financières suffisantes pour couvrir les dépenses nécessaires en dehors du fonds fourni par le programme de mobilité mondiale.
  • Obtenir un dossier disciplinaire vierge approuvé par le comité administratif d’UAZ et un casier judiciaire vierge de la police régionale.
  • Avoir un diplôme minimum de Master 2 sur les spécialités du participant (reconnu par le Ministère de l’Enseignement Supérieur à Madagascar).

II. Critères d’execution pour les candidats étudiants/employés:

  1. Les participants qui répondent aux critères d’admissibilité et de qualification
  2. Passer un entretien avec le coordinateur du programme des deux institutions : UAZ et HVL.
  3. Remplir le formulaire de candidature en y joignant une lettre de motivation.

Reconnaissance pour tous les participants(étudiants et personnel)?

  1. L’UAZ reconnaîtra les activités de mobilité du personnel comme faisant partie de la formation et du développement professionnel du personnel enseignant. Eventuellement, cette participation contribuera à l’avancement de sa carrière.
  2. L’UAZ accordera un congé étude (payé) aux participants pendant la période convenue du programme de mobilité.
  3. Le fait d’enseigner à l’HVL et de participer à des activités de mobilité améliorera l’évaluation annuelle de ses performances académiques.

Impact du programme de mobilité/POURQUOI un programme de mobilité?

SUR LES PARTICIPANTS

  • Enrichir le développement professionnel et de carrière des participants concernant les aptitudes et les compétences telles que la résolution de problèmes, l’adaptabilité et la compétence analytique. Ces compétences sont nécessaires pour favoriser une vie indépendante et épanouissante et assurer la stabilité socio-économique du personnel enseignant.
  • Grâce à l’observation directe du système éducatif des pays développés, l’enseignant disposera de connaissances plus larges et assimilera avec précision les connaissances existantes. Ce programme améliorera les connaissances des participants en matière de méthode et de théorie spécifiques au domaine, ce qui leur permettra de mieux s’acquitter de leurs tâches académiques et de leurs performances professionnelles.
  • En voyageant et en rencontrant des personnes d’autres pays, les participants accroîtront leur perspective et leur intérêt pour les questions mondiales. Les participants peuvent également élargir leurs horizons et apporter des idées novatrices qui peuvent être mises en pratique dans tous les domaines d’activité, y compris l’enseignement supérieur.
  • L’intégration dans une autre culture et les expériences d’enseignement/de formation dans des contextes culturels différents permettront aux participants d’acquérir une sensibilité culturelle. Ces enseignants développeront des compétences en communication et des compétences intrapersonnelles, ce qui renforcera leur confiance en soi et leur estime de soi.
  • L’immersion pratique lors des séjours de mobilité permet aux participants d’atteindre une meilleure maîtrise des langues étrangères.
  • Accroître l’établissement de relations de travail dans l’étude, l’enseignement et la recherche avec les facultés du monde entier.
  • Promouvoir et soutenir la mobilité des étudiants.

PARTENAIRES INTERNATIONAUX

  • Développer et conserver des ressources humaines plus compétentes. Le personnel compétent joue un rôle prépondérant dans l’amélioration de la qualité des résultats académiques et augmentera le nombre de chercheurs internationaux à long terme.
  • Accélérer le processus d’internationalisation et renforcer la préparation culturelle des autres membres du personnel et des étudiants.
  • Augmenter le recrutement d’excellents étudiants, ce qui renforce la compétitivité mondiale de l’institution.
  • Renforcer les recettes supplémentaires et élargir les acteurs institutionnels pour soutenir la mise en place d’infrastructures physiques et technologiques.
  • Renforcer le partenariat de l’université avec d’autres institutions par la coopération et la diplomatie culturelle.
  • Accroître le réseau international et l’activité dans la recherche scientifique, ce qui offre des possibilités d’exposition et d’interaction.
  • Augmenter le nombre de mobilités des étudiants et du personnel.

AUX NIVEAUX LOCAL, REGIONAL ET NATIONAL.

  • Renforcer le nombre de travailleurs hautement qualifiés et compétents au niveau national.
  • Soutenir le développement durable et la croissance économique par la stabilité socio-économique des individus.
  • Encourager les parties prenantes à s’engager et à favoriser de nouvelles initiatives en matière d’internationalisation.

Pour plus de renseignements, veuillez nous contacter sur:

Dr Stéphanie Jonathan  : 

Email :  yonathanstephanie@gmail.com

Madame Holy :

 Téléphone       : (+261) 34 51 512 06

    Email            : holitiana@zurcher.edu.mg